Wiki

Outils pour utilisateurs

Outils du site


choix_des_materiels

Choix des matériels

Vous devez savoir que MythTV met votre matériel à plus rude épreuve qu'un PC de bureau typique. Les cartes d'encodage génèrent des accès DMA à travers les bus PCI. Le processeur est sollicité pour encoder et décoder la vidéo. Les disques durs sont constamment en train de lire et d'écrire des données. Mettre en oeuvre un système MythTV sur un matériel ancien ou de « récupération » peut s'avérer très frustant et conduire à perdre de précieuses heures de son temps.

Pour davantage de détails sur des configurations que d'autres ont utilisées, Mark Cooper a établi une base de données de matériels à l'adresse http://pvrhw.goldfish.org/. Ce site Web vous laissera naviguer parmi les configurations matérielles reportées par les autres utilisateurs, et voir dans quelle mesure ils sont satisfaits des résultats.

Vous trouverez ci-après nos recommandations pour le choix des différents composants de votre Mythbox, mais n'oubliez pas que tout est affaire de compromis et que vos besoins n'étant pas les mêmes que les miens, nos mythbox seront différentes.

Comme il est très difficile de trouver les bons compromis, nous vous conseillons de monter une première expérience avec du matériel que vous avez sous la main, vous pourrez ainsi vous familiarisez avec MythTV et son fonctionnement et ensuite monter une Mythbox qui soit adaptée à votre utilisation.

Environnement

Un ordinateur est un appareil électronique naturellement bruyant, particulièrement dans un salon. Vous devrez prendre des mesures afin de diminuer le niveau bruit du système. Si vous devez faire des achats avant d'entreprendre le projet, recherchez des produits les plus silencieux possibles, particulièrement si votre Mythbox tourne à côté du téléviseur. Les ventilateurs, le bloc d'alimentation, la carte vidéo (optez pour une carte dotée d'un dissipateur thermique) et les disques durs (certaines modèles sont plus silencieux) sont d'importantes sources de bruit.

Toutefois, vous devrez réaliser un délicat équilibre entre une ventilation suffisante — pour éviter l'usure prématurée de vos composants — et un niveau de bruit que vous considérerez acceptable.

Certaines cartes mères permettent un ajustement fin de la vitesse de rotation des ventilateurs du processeur et du boitier. Informez-vous des spécifications du fabricant et vérifiez les températures maximales en installant lm_sensors.

Par ailleurs, vous désirerez peut-être faire tourner votre système 24 heures par jour, ce qui peut entraîner des coûts d'utilisation élevés. Il existe différentes techniques afin de réduire la consommation électrique d'un système MythTV. En plus de différents trucs d'optimisation de la charge et des processus, de la réduction des écritures sur les disques (pensez à monter vos partitions avec le paramètre noatime) ou de l'ajustement dynamique de la vitesse du processeur avec des services comme cpuspeed ou athcool, le backend MythTV est compatible avec plusieurs méthodes de réveil dont WoL. Le système peut également détecter certaines périodes d'inactivité, où il se met temporairement hors tension pour se rallumer quelques minutes avant le prochain enregistrement programmé.

Processeurs

Le choix d'un type et d'une fréquence de processeur, fait partie des questions les plus délicates à se poser pour sélectionner son matériel, principalement parce qu'il y a beaucoup de compromis qui peuvent être réalisés.

Voici un aperçu des processus qui occuperont votre système:

  • si vous faites un enregistrement quelque soit son origine (TNT, satellite, cable ou internet), votre processeur sera occupé à quelques pour-cents sauf si vous enregistrez avec une carte analogique sans encodeur sur le réseau hertzien (en voie de disparition),
  • la visualisation d'un enregistrement ou d'une vidéo ne devrait pas poser de problème sur un pentium3 en qualité standard mais il est clair que votre système sera peu réactif,
  • les enregistrements et vidéos HD sont très exigeants en ressource mais vous pouvez vous faire assister par votre carte graphique (voir carte graphique). par exemple, mon pentium dualcore E7600 permet de lire la HD mais à condition, qu'aucune autre tache ne soit demandée.
  • les taches d'encodage requièrent beaucoup de charge CPU même si ce sont des taches non prioritaires qui sont exécuter en taches de fond. Encoder un enregistrement en dvix peut prendre entre 30 minutes avec un processeur rapide et plus de 3 heures avec un processeur peu performant.
  • les taches de fonds utilisent pas mal de ressources: la connexion d'un second client (frontend) la récupération des programmes TV, la marquage des publicités sont autant de processus qui vont ralentir votre système.

Nos recommandations: si vous construisez un système pour la qualité standard (SD), choisissez un processeur actuel de milieu de game, économique et suffisamment performant pour encoder dans des temps raisonnable. Et prenez au processeur assez récent qui consomme peu vous y gagnerez en bruit de ventilation.

Si vous voulez accéder à la haute définition (HD), optez pour un Quadcore ou équivalent qui fera seul le boulot, ou alors prendre un processeur de milieu de gamme et une carte graphique compatible VDPAU qui assurera le décodage HD de la vidéo.

Si vous dissociez le backend du frontend, utilisez un processeur de milieu de gamme pour le backend et une configuration du type Ion+nvidia pour le frontend. vous aurez un frontend peu gourmand en énergie, silencieux et capable de lire la HD.

comparatif entre 28 processeurs

Carte mère

Le choix va dépendre du type de boitier que vous avez ou que vous choisirez mais également du processeur retenu. Avec ou sans chipset vidéo intégré, un chipset intégré sera toujours moins gourmand en énergie (donc moins bruyant) mais pas évolutif. Il faut veiller aux sorties vidéos disponible : une sortie S-Vidéo est nécessaire pour se connecter à un ancien téléviseur à travers une prise scart (péritel), pour les téléviseurs modernes, il vous faudra une sortie HDMI ou DVI. La sortie HDMI supporte en principe le son (à vérifier).

Coté son, une vidéo digital type S-Pdif pour connecter votre ampli n'est pas absurde. Vous souhaiterez peut-être mettre un vrai carte son car les performances des chipsets intégrés sont en général de qualité moyenne mais bien souvent acceptable.

Prenez aussi le temps de savoir combien de port PCI ou pci express X1, vous allez avoir besoin. 3 cartes d'acquisition = 3 ports PCI donc il s'agit d'une carte au format standard donc un gros boitier. Un connecteur PCI express X16 pour un carte vidéo spécifique ?

Il n'y a pas de problème en général avec le nombre de port sata (standard pour les disques durs récent), pour le port éthernet gigabit ou les ports USB (USB2 de préférence).

Et inutile de prendre une carte bardée de fonction intégré au bios ou d'utilitaires qui ne seront pas utilisables sous Linux.

Mémoire

Linux est peu gourmand en mémoire, 512 Mo est suffisant mais vous aurez du mal à en trouver. Prenez 1 Go, ça fera très bien l'affaire.

Disques durs

Le(s) disque(s) doit être le plus gros possible car les enregistrements prennent énormément de place sur le disque dur. MythTV fait état d'un besoin de 700 Mo/heure de vidéo pour un codec MPEG-4, 2 Go/heure de vidéo pour un codec MPEG-2 ou RTjpeg, et 7 Go/heure de vidéo pour la télévision haute définition (TVHD).

L'accès au disque est fortement sollicité car MythTV enregistre tout sur le disque: en enregistrement, en liveTV (lecture en différé oblige) ou en lecture mais le taux de transfert, le temps d'accès et la vitesse de rotation n'ont que peu d'importance. Par contre, il faut un disque très fiable et silencieux.

Cartes vidéos

Tuners

MythTV peut acquérir les signaux vidéos de plusieurs sources différentes :

  • la télévision hertzienne analogique (en voie de disparition),
  • la télévision hertzienne numérique ou TNT,
  • la télévision numérique ou analogique par câble ou DVB-C,
  • la télévision numérique ou analogique par satellite ou DVB-S,
  • la télévision numérique par internet,
  • les flux vidéos d'un magnétoscope ou tous autres sources vidéos (caméscope, lecteur de bande, décodeur externe, …)

Bon nombre de nouveaux utilisateurs de linux rencontrent des difficultés avec les cartes tuners. Il faut savoir que les fabricants de carte ne fournissent pas de driver pour linux. La communauté linux développe ces drivers selon ses besoins. Dès que le driver est considéré comme stable, il est intégré dans le noyau. Certains drivers

choix_des_materiels.txt · Dernière modification: 05/08/2012 par gilles74